Le développement de l’audition
young child with yellow ear protector. not amused

Le développement de l’audition

Le développement de l’audition

Avant même de venir au monde, bébé entend. Les chercheurs s’accordent aujourd’hui à penser qu’il perçoit des sons entre le cinquième et le huitième mois. De là à le considérer comme un mélomane, le pas est bien vite franchi…

A sept mois de développement utérin, le fœtus entend les sons et les bruits. Il répond alors par des mouvements à des stimulations sonores externes lorsque celles-ci sont suffisamment intenses pour couvrir les bruits inhérents aux activités cardiovasculaires et digestives de la mère.

La mémoire de l’audition :

Ces sensations auditives ne sont transmises au début que par la voie des conductions osseuses car les conduits auditifs sont obstrués de cire. Il semble que ces bruits soient enregistrés dans la mémoire de l’enfant. Pendant les six premiers mois de leur grossesse, des femmes ont lu à haute voix un conte pour enfant plusieurs fois par jour. Après leur naissance, les petits auditeurs marquaient une nette préférence pour ce texte, même lu par une autre lectrice que leur mère. Des expériences similaires ont utilisé lectures, chansons ou musique diverses. Jean Feijoo a mis en évidence le conditionnement du fœtus par les sons à partir du 5° mois de grossesse. Au-delà de la confirmation de l’audition prénatale, ces expériences prêtent au futur bébé des capacités mnémoniques stupéfiantes. Pour certains chercheurs, le fœtus commence sont apprentissage de la parole dès le 7° mois de la grossesse.

Une préférence pour les sons graves

Dés la naissance, le nouveau-né détecte la présence d’objets sonores, oriente sa tête et ses yeux dans la direction et est capable de discriminer certaines de leurs propriétés. Il est très sensible aux caractéristiques rythmiques et mélodiques des séquences sonores. L’enfant est plus stimulé par des sons graves que par des sons aigus.

La plupart des bébés entendent « mieux » quand ils sont au calme, réveillés, qu’ils pleurent pas ni ne tètent pas. En cas de bruit, le nouveau-né cligne des paupières, pleure, présente un réflexe de Moro suspend sa respiration et interrompt sa tétée, etc. Si on agite un jouet sonore dans l’obscurité, le nouveau-né pointe la main dans la bonne direction. Ce comportement disparaît au bout de quelques mois. Au commencement, la vue semble secondaire puisque entre deux stimuli, l’un visuel, l’autre sonore, le bébé tourne son regard le second. Vers neuf mois, c’est le contraire.

Dès 3 ou 4 mois, le nourrisson tourne la tête vers la source du bruit. A 32 semaines, il répond à l’appel de son nom. A 36 semaines, il imite les sons produits par sa mère. L’enfant de 9 mois à 12 mois comprend le sens de plusieurs mots.

Médicalement, l’audition du nouveau-né peut-être vérifié, en cas de doute, par la recherche d’auto-émissions. Si nécessaire, un électroencéphalogramme, un électromyogramme ou un électrocochléogramme peuvent être pratiqués.

Christine Deschamps

Telle "Super-Nanny", Christine Deschamps est coach parental (spécialiste en soutien à la parentalité). Basée à Toulouse, elle se déplace partout en France comme par exemple pour la demande de la chaine NRJ12 pour l'émission Tellement Vrai de Mathhieu Delormeau passée en boucle entre juillet 2015 et fin 2016 (vue par plus de 4 millions de personnes). Joignable par téléphone, mail, skype, s'il vous semble que la situation familiale devient vraiment complexe, appelez-la, car elle peut surement vous aider !