Les rites de l’endormissement

Les rites de l’endormissement

sleeping newborn

Bébé c’est l’heure d’aller se coucher !

Un bain, une petite histoire, un gros câlin…et hop au dodo ! Votre bébé a besoin de ce rituel d’endormissement avant de se coucher : cela lui donne des repères et l’aide à trouver le sommeil. Un bébé qui dort convenablement c’est, avant tout, un bébé serein.   Un tout-petit redoute souvent la nuit : pour lui elle est synonyme d’une séparation avec maman et papa, et cela l’angoisse. Le rituel du coucher est important pour désamorcer ce sentiment et l’aider à faire ses nuits. C’est aussi un grand moment de calme, de tendresse et de complicité que vous allez partager tous les deux.

Un rituel qui évolue en fonction de l’âge

Au début, quand votre bébé est encore petit, le rituel du coucher se résume à des choses simples : maman ou papa ferme les volets, met la turbulette, fait un câlin et fredonne une petite chanson…Ainsi, bébé comprend que c’est l’heure de dormir. Ce rituel peut également être effectué au moment de la sieste, à condition qu’il soit légèrement différent. La bonne idée : ne pas fermer les volets, afin que bébé apprenne petit à petit à faire la différence entre le jour et la nuit. Au fil des mois, ce rituel du coucher va évoluer. En grandissant, votre enfant sera plus demandeur de vrais moments d’échange : une comptine à chanter tous les deux, une histoire que vous lui racontez…souvent toujours les mêmes ! Ce sera aussi l’occasion de parler des bons moments de la journée, ainsi que des grands évènements du lendemain.

Les bonnes habitudes à prendre

  • Le rituel du coucher doit être suivi tous les soirs (sinon ce n’est plus un rituel), même les jours où vous êtes un peu fatiguée.
  • La voix de maman est importante dans ce rituel : chantez-lui une comptine, une berceuse, racontez-lui une histoire…Et, si votre bébé a un doudou, pensez à le lui donner.
  • Le bain et/ou le massage peuvent aussi faire partie de ce rituel du coucher, car ce sont des activités relaxantes et qui favorisent votre proximité.
  • N’attendez pas que votre bébé soit endormi pour le mettre dans son lit. Il doit être déjà bien installé quand vous lui lisez une histoire, ou lui chantez une chanson. L’idéal est de quitter la chambre avant qu’il ne soit tombé dans les bras de Morphée…
  • Ne prolongez pas trop ce rituel : 15 minutes suffisent. Sinon, votre bébé risque de se dire : « maman non plus ne veut pas m’abandonner… »
  • Tamisez ou éteignez la lumière pendant ce rituel, pendant que vous êtes encore aux côtés de votre bébé. Cel facilitera la transition jour/

L’avis de l’expert : Laurence Joseph, psychologue

La répétition du rituel sécurise l’enfant et lui permet de se repérer de plus en plus dans sa réalité. Pendant le rituel d’endormissement, le bébé sent la présence rassurante de ses parents, constituant ainsi la base de la sécurité psychique qui lui permet d’avoir confiance et de passer la nuit seul dans son lit. Ce rituel permet de bien vivre la séparation parce qu’il permet au bébé de se représenter le temps de la séparation et des retrouvailles.

Christine Deschamps

Telle "Super-Nanny", Christine Deschamps est coach parental (spécialiste en soutien à la parentalité). Basée à Toulouse, elle se déplace partout en France comme par exemple pour la demande de la chaine NRJ12 pour l'émission Tellement Vrai de Mathhieu Delormeau passée en boucle entre juillet 2015 et fin 2016 (vue par plus de 4 millions de personnes). Joignable par téléphone, mail, skype, s'il vous semble que la situation familiale devient vraiment complexe, appelez-la, car elle peut surement vous aider !