Mon enfant refuse les câlins !

Mon enfant refuse les câlins !

Mon enfant refuse les câlins !

Certains enfants adorent se faire cajoler et d’autres font très tôt comprendre à leurs parents que câlins et bisous les embêtent !

Il y a aussi des enfants qui, très câlins tout petits se montrent aujourd’hui beaucoup plus froids et distants face à nos mamours. Pourquoi ? Est-ce normal ? Qu’ai-je fais qui explique ce changement  d’attitude ?

Quand ça va bien entre papa, maman et bébé, le nourrisson reçoit plein de bisous. Au moment où les parents changent sa couche, où ils l’habillent, ils le couvrent de baisers tout le temps sur tout le corps, et c’est un des immenses bonheurs de la petite enfance. Mais quand l’enfant devient un peu plus vieux, lorsqu’il commence à gagner en autonomie les choses changent, parce que ça va le déranger.

En effet, la mère ou le père, vivent de fortes émotions. Poussés par l’amour qu’ils vouent à leurs tout-petits, ils sont spontanément tentés de leur faire des caresses. Mais l’enfant, lui, est davantage intéressé par ce qui se passe autour de lui et qui le fascine : le monde qui l’entoure ! Donc le problème n’est pas que l’enfant n’aime pas les caresses mais plutôt que le moment est mal choisi pour en recevoir !

Pour les parents, ce changement est parfois un peu difficile.

Mais les caresses et les bisous doivent impérativement rester une source de plaisir pour les deux : parent et enfant ! Il ne faut jamais forcer un enfant à donner ou recevoir un baiser, cela ne le rendra pas plus affectueux, c’est un principe super important.

Ceci est aussi valable avec l’entourage : on ne force pas un enfant à recevoir un bisou du vieux voisin ou de la cousine qu’il ne voit qu’une fois par an !

Cela peut être vécu par votre petit-bout comme un acte agressif.

Vous pouvez lui apprendre la politesse en disant : « tu fais bonjour avec ta main…. Tu peux envoyer un bisou avec la main….tu peux dire … mais tu n’es pas obligé de faire un bisou. »

Trouvez-vous agréable en tant qu’adulte d’être obligé de « bisouiller » les amis de vos parents de votre mari ?

Pour être rassuré sur l’amour que leur porte leur enfant, les parents ont tendance à le cajoler, même contre son gré. Ce n’est pas bien, la délicatesse, le respect c’est important. Si votre enfant, lorsque vous allez le chercher à la crèche refuse les bisous, n’insistez pas ! Votre enfant a fourni un grand effort émotionnel pour se séparer de ses parents et pour réussir à être fonctionnel malgré tout. Recréer le lien affectif avec son père ou sa mère peut lui prendre un petit moment. Intéressez-vous à ce qu’il est en train de faire, aux enfants avec qui il joue, et attendez qu’il soit disponible pour les bisous et câlins.

Et puis l’amour a différentes formes. Lorsque vous prenez soin de votre enfant en répondant à sa faim, sa fatigue, lorsque vous jouez avec lui, sont aussi des marques d’amour que votre enfant ressent comme telles.

Lorsque vous rentrez du travail et que vous êtes rattrapés par toutes les tâches domestiques, il est parfois difficile de passer du temps de qualité avec votre enfant. Mais si vous lui consacrez une petite heure, une heure rien qu’à lui, pour le baigner, le nourrir, le masser, lui chanter une berceuse, vous verrez que ce temps de qualité, est porteur de beaucoup, beaucoup d’amour.

Notez aussi, qu’un enfant en bonne santé, souriant et dynamique affectueux à ses heures et à sa manière (même si c’est moins souvent qu’on e voudrait) est un enfant qui va bien, qui grandit bien !

Christine Deschamps

Telle "Super-Nanny", Christine Deschamps est coach parental (spécialiste en soutien à la parentalité). Basée à Toulouse, elle se déplace partout en France comme par exemple pour la demande de la chaine NRJ12 pour l'émission Tellement Vrai de Mathhieu Delormeau passée en boucle entre juillet 2015 et fin 2016 (vue par plus de 4 millions de personnes). Joignable par téléphone, mail, skype, s'il vous semble que la situation familiale devient vraiment complexe, appelez-la, car elle peut surement vous aider !